Le Blog

                                                                                                                 Conseils gestion entreprise & recouvrement

Conseils gestion entreprise

Conseils recouvrement

Évènements

Les créances clients : un levier à surveiller dans son business plan

De nombreux cabinets de recherches ou encore sociétés de recouvrement font un constat qui revient souvent lorsque nous traitons des impayés : celle de la gestion de créances clients qui est mal menée ! 

En effet, les entrepreneurs ou gérants d’entreprises sont confrontés à cette problématique qui se répercute sur la gestion du BFR et du client.  Découvrez nos conseils & astuces pour savoir comment et pourquoi surveiller ce levier de la créance clients dans son business plan

 

L’indicateur crucial à suivre pour au mieux optimiser son business plan : le BFR

  • Qu’est ce que le BFR ?

Le BFR ou besoin en fonds de roulement est un indicateur de mesure financier. En clair, c’est la somme dont vous avez besoin pour faire fonctionner votre entreprise et donc votre cercle d’exploitation. Il est donc vital d’optimiser ce coût pour que votre entreprise puisse tourner correctement et cela passe par la créance client. 

Vous l’aurez compris, le BFR est donc indispensable pour payer l’ensemble de vos charges et il en va de la réussite de votre entreprise !  C’est pourquoi Bye Créances vous partage les conseils à ne pas manquer pour d’une part optimiser votre trésorerie en alliant la gestion de la créance client et le besoin en fonds de roulement mais également vous exposer les intérêts de passer par une agence de recouvrement. 

Vous pouvez également retrouver notre offre pour le recouvrement de vos créances par l’intermédiaire de notre cabinet de recouvrement.

La créance client : nos astuces pour optimiser votre trésorerie ?​
  • Comment calculer le BFR ?

Dans un premier temps, il faut comprendre le calcul du besoin en fonds de roulement pour ainsi maîtriser la rentabilité de l’entreprise. Il s’agit donc d’additionner l’ensemble de votre stock + vos créances clients et autres créances que l’on soustrait aux dettes de vos fournisseurs, charges fiscales et sociales pour en déduire votre besoin en fonds de roulement. 

BFR = (stock + créances clients + autres créances) – dettes fournisseurs, fiscales et sociales

Comme dans de nombreuses situations les entreprises sont impuissantes face à leurs créances clients qui s’avèrent les plus difficiles à maîtriser lorsque son activité dépend du paiement de celle-ci. C’est pourquoi si vos clients mettent des mois à vous honorer son règlement alors que de votre côté vous devez payer vos charges telles que vos fournisseurs, votre BFR va de façon rapide augmenter et donc impactera votre trésorerie. 

La créance client : nos astuces pour optimiser votre trésorerie ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous lors de la gestion de vos créances clients. L’une est de passer par le recouvrement de créance. Il s’agit ici de traiter l’ensemble des créances de chaque l’ensemble des débiteurs qui n’ont pas respecté votre délai de paiement. À partir du moment où ce délai est dépassé il est possible d’engager des procédures on parle alors de recouvrement de créances. Le but ici est d’obtenir le règlement de la somme due et qui revient de droit à l’entreprise fournissant le service ou produit. Pour ce faire, il est possible de passer par la méthode du recouvrement dite à l’amiable qui n’engage en général très peu de frais en passant par un cabinet ou de poursuivre par l’intermédiaire de procédures judiciaires. Notre cabinet de recouvrement Bye Créances vous propose son offre sans engagement ni frais supplémentaires.  

En ce qui concerne l’un des conseils majeurs à suivre c’est tout simplement d’avoir une marge de manœuvre en prenant étapes par étapes les entrées et sorties d’argent de votre entreprise. Voici les quelques conseils à suivre pour optimiser votre trésorerie : 

> Anticiper les échéances de paiement

Dans un premier temps, il faut prévoir d’encaisser vos clients plus tôt et payer ainsi vos fournisseurs plus tard pour prévoir une marge de manœuvre. Le principe étant  de négocier des délais de paiement plus longs à vos fournisseurs. Cela paraît anodin mais cette pratique est parfois oubliée des entreprises. 

On vous conseille donc d’anticiper le recouvrement de créances en anticipant le délai de paiement de vos clients en les relançant par exemple par mail avant la date d’échéance de paiement de vos fournisseurs. 

> Accorder et mettre en place des acomptes

Une autre façon de pouvoir optimiser ses créances clients est de simplement prendre des acomptes lorsque le client présente des difficultés de règlement. 

En effet, la prise d’acompte vous sécurise financièrement en amont de recevoir la totalité de la somme due. Alors n’hésitez plus à demander  de percevoir un acompte. 

N’hésitez donc pas à réduire les délais de paiement auprès de vos clients que ce soit un acompte, escompte ou en imposant des pénalités de retard de façon à dissuader les clients de générer des impayés. De la même manière, dans certains cas il est possible de récompenser ses clients qui réalisent leur paiement à l’avance par un escompte.

 

> Obtenir des garanties de paiement

 

Il est judicieux de souscrire à des garanties afin d’avoir une stabilité financière et ainsi sécuriser la redevance. En effet, il existe différentes façons d’obtenir des garanties comme par exemple : 

 

  La demande de garant : le but étant de prendre un garant avec des revenus fixes et sûrs afin de garantir qu’en cas de non-paiement par la personne concernée le garant se doit de régulariser la somme. 

→ La demande d’une caution : le chèque de caution peut être un excellent moyen de dissuasion pour le client de ne pas honorer ses engagements auquel cas le chèque peut se voir encaisser. 

→Une réserve de propriété :  celle-ci permet à l’entreprise de rester le propriétaire du bien vendu jusqu’à ce qu’elle reçoive l’entièreté de la somme, si le bien n’est donc pas payé il lui en revient de droit.